Centre Ressource Handicap Psychique

Agenda

et_alors2_680

L'affiche de la campagne

Angers  -  Du 14/03/2016 à 00:00 au 27/03/2016 à 00:00


Le CReHPsy PL a relayé la campagne de destigmatisation du handicap psychique "Et alors !" avec le concours de la ville d'Angers. L'une de ces affiches était visible dans les rues de la ville pendant les SISM en Mars 2016.

Des affiches sont disponibles ! 



Ci-dessous : Place du Ralliement - Centre ville d'Angers (photo 1), Hotel de ville (photo 2)


IMG_3555

 DSC09035


evc3a8nements-rouge

9ème journée "Handicap Psychique : le Savoir des Pairs..."

CHU d'Angers  -  Le 22/06/2017 de 09:00 à 17:00





Le CReHPsy des Pays de la Loire vous invite à sa 9ème journée thématique 

« Handicap Psychique : le Savoir des Pairs... »

Jeudi 22 Juin 2017 à Angers

Pré-Programme à téléchargeradobe-pdf-icon-logo-vector-01

Sur inscriptions par mail ou par téléphone 

ARGUMENT

Les personnes vivant avec un trouble psychique durable acquièrent, au cours de leur parcours, un savoir. C’est un savoir sur elles-mêmes, sur leur maladie, et sur les limites que celle-ci leur impose. C’est un savoir concret, intime, authentique, vécu, précieux. Ce savoir des « pairs », dit « expérientiel », est différent et complémentaire du savoir médical, scientifique ou académique. Sans doute ne constitue-t-il pas encore une clinique, mais il y tend… Il a besoin d’écriture, de partage, de confrontations. Il peut être mobilisé par les pairs bénévoles, les médiateurs de santé pairs, professionnels ou non, mais sans doute d’abord par les usagers eux-mêmes.

Pourquoi faut-il absolument s’y intéresser ? Parce qu’il présente deux intérêts majeurs :

- Il aide les usagers à se repérer dans le labyrinthe de leur vécu personnel, puis à s’orienter dans la complexité du système de soins dont ils ont besoin. Il leur permet de prendre du recul, de disposer d’une arme pour s’imposer à leur maladie. Bref, c’est un vecteur de rétablissement.

- Il enrichit la clinique des soignants, si ces derniers le prennent en considération, il leur fournit de nouveaux indices, il interpelle leur priorités, il fait support à cette empathie indispensable sans laquelle il n’y a pas de soin.

Avec, comme à l’accoutumée, nos intervenants nationaux et régionaux, notre journée s’efforcera de traiter de l’ensemble de ces dimensions. 

                                                                                                          Dr Denis LEGUAY.